Raymond Legueult

du 25 juin au 24 juillet – Regards croisés

Dans le cadre cette exposition, des oeuvres de Raymond Legueult seront exposées aux cotés de celles d’Emile Sbouraud et sept peintres de la même époque.

Parmi les peintres figuratifs dont l’œuvre reste singulière, Raymond Legueult apporte tout la puissance poétique d’un monde magique. Dans ses aquarelles et ses tableaux, vibrant de tons légers et frémissants, il a su appréhender un moment de lumière, une qualité de couleur ou une composition naturelle que, sans eux, nous n’eussions pas perçus. Cela s’appelle l’émotion.

Artiste sensible, Raymond Legueult a su aussi capter l’instant avec bonheur pour donner des moments de grâce et il les a charmés de joie chromatique. Le peintre a enfin joué avec la réalité « dans son poids et sa sonorité » et, comme un musicien, il a composé autant de notes tendres pour signer une éblouissante symphonie à mi-chemin entre « le vert paradis des amours enfantines »  et les plaisirs de l’île enchantée…

Extrait
Jean Jacques FERNIER
Raymond LEGUEULT – Musée Courbet – Eté 1998